Projet Soli’LocAxe 2 – Optimisation des flux

Mise en place d’une gestion collective des déchets

    • Première étape : les diagnostics de flux en entreprise

      La première action que l’APN a mise en place pour la gestion collective des déchets sur la zone a été l’élaboration d’un questionnaire pour mener des diagnostics de flux auprès des entreprises volontaires. 25 diagnostics de flux ont été menés de Novembre 2016 à Avril 2017 qui ont permis à l’APN de quantifier les différents flux entrants et sortants.

      A l’issue de l’analyse des données, l’APN a établi une cartographie identifiant 62 flux entrants et 20 flux sortants qui transitent par les entreprises impliquées. De plus, l’APN a établi, pour chaque entreprise, un diagnostic individuel en mettant directement en relation les entreprises pouvant être liées par des synergies.

      Le premier comité de pilotage du projet a permis de mettre en place un atelier participatif pour les entreprises présentes. L’Association avait affiché sur les murs de la salle les pistes de travail identifiées suite à la cartographie des flux. Les entreprises, devait se positionner sur les pistes qui leur paraissaient importantes à mettre en place rapidement. Cet atelier a permis à l’APN d’engager des premières pistes de travail correspondant aux retours des entreprises.

    • Synthèse des achats de biens et services

      62 flux entrants identifiés

    • Synthèse des déchets liés à l’activité

      20 flux sortants comptabilisés

    • Pistes de gestion collective des déchets

      A l’issue de l’analyse de l’ensemble des diagnostics de flux et du 1er comité de pilotage, plusieurs catégories de déchets sont ressorties :

      • Papier et le carton : Avec 600m3 de déchets, une collecte pourrait être envisagée pour mutualiser les coûts de ramassage.
      • Déchets d’Équipements Électroniques et Électriques : Des entreprises stockent des déchets électroniques. Une ou plusieurs collecte(s) de DEEE pourrait s’organiser chaque année pour débarrasser ces encombrants.
      • Toners et les piles : Des entreprises amènent leurs toners et/ou leurs piles en point d’apport volontaire. La mise en place d’un point d’apport volontaire à l’APN pourrait permettre aux entreprises de venir les déposer plus facilement.
      • Capsules de café: Elles vont dans les ordures ménagères ou en points de recyclage (Nespresso). Des points d’apport volontaire pourraient permettre le recyclage des capsules.
      • Marc de café et les déchets verts : Des entreprises produisent du marc de café, d’autres doivent gérer les déchets verts de leur terrain. La mise en place d’un compost collectif pourrait valoriser ses déchets auprès de paysagistes.

Mise en place du point d’apport volontaire (piles, lampes et néons, cartouches et toners)

  • Présentation de l’entreprise B&P Environnement

    B&P Environnement est une entreprise adaptée créé en 2009 à Marseille, elle a 80% du personnel d’exploitation qui est en situation de handicap. Cette entreprise fait partie du groupe B&P qui est un Groupement d’Intérêt Économique créé en 2013 et qui compte 15 entreprises membres. L’activité de B&P Environnement est la collecte et le tri des déchets non dangereux valorisables générés par les entreprises. B&P Environnement a pour ambition de créer des emplois nouveaux, dans le secteur de l’environnement et du recyclage, pour des personnes en situation de handicap.

  • Fonctionnement du point d’apport volontaire

    L’entreprise B&P Environnement est venue installer à l’APN un meuble sur mesure comportant 2 bacs de 130L pour le dépôt des cartouches d’encre et des ampoules en néons. L’entreprise a également mis à disposition un carton pour les piles et batteries, ainsi qu’un panneau de signalisation à destination des entreprises. Le point d’apport a été mis en place en juillet 2017. Jusqu’à présent une vingtaine d’entreprises sont venues déposer du matériel.
    Les lampes et néons ainsi que les piles sont envoyé vers des Eco-Organismes : Recyclum et Corepiles, les toners et cartouches sont envoyés vers France Environnement et Conibi en fonction du mode de traitement nécessaire.

Collecte de DEEE

Suite à la consultation lancée en juin 2017, l’Association du Parc de Napollon a sélectionné l’entreprise adaptée B&P Environnement pour mettre en place des collectes ponctuelles de Déchets d’Equipements Electroniques et Electriques pour les entreprises adhérentes.
L’objectif est de proposer un service pour améliorer la gestion des déchets d’équipements électroniques et électriques des entreprises adhérentes du Parc d’Activités. Cela permet également de sensibiliser les entreprises sur la question des déchets à travers des opérations collectives. En effet, l’APN à travers ses diagnostics de flux a remarqué que certaines entreprises ne trient pas leur DEEE, certaines les jetant même aux ordures ménagères, d’autres les stockent jusqu’à trouver une solution.

  • Fonctionnement des collectes

    L’APN envoie avant chaque date de collecte programmées d’envoyer aux entreprises adhérentes un questionnaire demandant le type de DEEE qu’elles souhaitent déposer ainsi que les quantités. Ce fonctionnement permet à l’APN de demander le nombre de caisses grillagées (1m3) adéquat à B&P Environnement le jour même.

  • Retour sur les 2 collectes

    Lors de la 1ère collecte, 13 entreprises sont venues déposer des Déchets d’Équipements Électroniques. En tout, plus de 580kg de déchets ont été collectés par l’entreprise B&P Environnement. Cette première collecte montre que la majorité des entreprises rapportent surtout du matériel informatique et divers accessoires comme des câbles, ou des téléphones. La deuxième collecte a mobilisé 5 entreprises, presque 300kg de déchets ont été collectés.

Papiers de bureau et le carton

Suite à la consultation lancée en juin 2017, l’Association du Parc de Napollon a sélectionné l’entreprise Bronzo pour mettre en place des collectes mutualisée de papier/carton/housses plastique pour les entreprises adhérentes. L’objectif de cette collecte est de mutualiser la tournée du prestataire pour optimiser les coûts de collecte, et valoriser les déchets des producteurs dans le cadre de la réglementation en vigueur.

  • Présentation de l’entreprise

    L’entreprise Bronzo fait partie du Groupe des Eaux de Marseille Environnement qui compte 13 sociétés spécialisés dans l’eau, l’environnement et les services. L’entreprise Bronzo se trouve dans le 11ème arrondissement de Marseille et compte une vingtaine de bases d’exploitation dans les Bouches-du-Rhône. L’entreprise est impliquée depuis 2002 dans la mise en place de gestions collectives des déchets sur des zones d’activités de l’Est Marseillais. Elle est notamment partenaire de l’APAGE, Athelia Entreprendre, Pôle Alpha ou encore l’ASLP des Paluds. Le Parc d’Activités de Napollon est rattaché à la base logistique qui se trouve à proximité du Parc d’Activités à Aubagne.

  • Fonctionnement des collectes

    L’entreprise Bronzo contractualisera individuellement avec chaque entreprise intéressée, étant donné les différences entre les flux identifiés lors des diagnostics dans les entreprises. Une charte tri-partite a également été rédigée dans le cadre de cette gestion collective. L’objectif de cette charte est de formaliser les engagements entre le prestataire, l’APN et les détenteurs dans le cadre de cette gestion mutualisée. Chacun s’engage à respecter ses devoirs et ses obligations dans la cadre de ce fonctionnement. Cela permet également de garantir une totale transparence au niveau de la tarification effectuée et négociée avec Bronzo.

    La spécificité de l’entreprise Bronzo est qu’elle propose un système de pesée embarquée permettant de faire une facturation au plus juste. Les camions ainsi que l’ensemble des bacs et conteneurs sont équipés de puces permettant la mise en place d’un système de collectes suivi au plus près.

    L’APN et Bronzo ont eu 12 rdv auprès des entreprises adhérentes afin de leur proposer une offre sur mesure pour leurs déchets. Au total 12 entreprises ainsi que la pépinière d’entreprises de Napollon ont déjà signé la charte tri-partite pour cette gestion mutualisée. Certaines veulent anticiper le changement d’organisation des collectes de la collectivité, d’autres veulent gagner un peu en termes de coûts, d’autres sont soucieux de changer les habitudes de leur entreprise.

Point d’apport pour les capsules de café Nespresso

  • Fonctionnement des collectes

    capsule nespressoD’après les diagnostics de flux menés dans les entreprises, l’APN a constaté qu’un grand nombre d’entre elles utilisent la marque Nespresso. Ce service de collecte a intéressé immédiatement les entreprises qui ne souhaitaient pas changer de machine à café mais qui voulaient recycler leurs capsules. Pour certaines entreprises, les volumes de capsules n’étaient pas assez importants pour qu’ils puissent bénéficier du système de collecte de Nespresso. Par conséquent l’APN a voulu installer un point d’apport volontaire dans ses locaux pour que les entreprises puissent venir déposer leurs capsules. Ce point d’apport a été installé en collaboration avec Paprec qui est un sous-traitant de Nespresso dans le cadre de ses collectes. Paprec vient collecter le point d’apport volontaire tous les 3èmes mercredis du mois.

    L’APN cherche encore une filière afin de pouvoir réutiliser ou faire recycler l’ensemble des capsules de café en aluminium ou plastique qui ne sont pas de la marque Nespresso et qui finissent aujourd’hui aux ordures ménagères. Un groupement d’achat pour des capsules biodégradables est à l’étude.

Projets à venir et nouveautés

  • Collecte et recyclage des mégots de cigarettes

    LemontriLes mégots de cigarettes sont ressortis des diagnostics de flux menés auprès des 25 entreprises du projet. Ces déchets ont un impact sur la propreté d’une entreprise et notamment des espaces extérieurs comme les parkings ou espaces verts. L’APN a souhaité créer un partenariat avec la société Lemon Tri, collecteur implanté à Marseille, qui s’occupe de collecter les mégots de cigarette des entreprises et de les faire partir en filière de recyclage dans l’usine de l’entreprise MéGO première startup française ayant crée une filière de recyclage pour ces déchets polluants. Ces mégots sont alors transformés en mobilier urbain ou en plaque de plastique, jetons de caddie ou pots à crayon.
    L’APN a souhaité proposer aux entreprises du Parc d’Activités de Napollon de mettre à disposition des fûts de stockage pour les mégots jetés et d’organiser une collecte mutualisée par an ou l’entreprise Lemon tri interviendrait sur la zone.

    Lemon Tri
    Guillaume Pellegrin – directeur Lemon Aide marseille
    21 boulevard du Capitaine gèze – 13014 Marseille
    06 23 24 20 73
    Guillaume.pellegerin@lemonaide.fr

  • Collecte d’archives

    Dans le cadre de sa sélection pour la gestion mutualisée du papier et du carton, l’APN collabore avec l’entreprise Bronzo. Ces derniers proposent aux entreprises adhérentes une collecte d’archives annuelle gratuite. La 1ère collecte a eu lieu le 17 mai auprès de 4 entreprises, presque 1 tonne d’archives ont été collectées lors de cette opération.

  • Gestion mutualisée des DIB

    Dans la cadre du lancement de la consultation pour la gestion collective des déchets. L’APN avait demandé aux prestataires de répondre à un lot concernant les autres Déchets Industriels Banals hors papiers et cartons. Ce lot concerne les autres DIB qui ont été identifiés lors des diagnostics de flux sur la zone à savoir le bois, le verre, les ferrailles, les moquettes… L’APN a fait le choix de reporter la sélection du prestataire étant donné le changement de réglementation qui s’opère notamment en matière de tri des 5 flux.

  • Echanges de palettes

    Les diagnostics de flux ont fait ressortir un gisement de palettes important sur le Parc d’Activités. Certaines entreprises en cherchent pour conditionner leurs marchandises pendant que d’autres cherchent à s’en débarrasser. Au début du projet Soli’loc, et dans la continuité du projet initié par l’ex Conseil de Territoire du Pays d’Aubagne et de l’Etoile, l’APN souhaitait intégrer le dispositif « Troc Ta Palette ». Or, ce dispositif n’a pas connu de suite étant donné la problématique du transport de palettes qui se présentait pour les échanges entre les entreprises sur le territoire.
    L’APN apparaît comme un coordonnateur dans cet échange de palettes car elle connait les différents gisements de palettes des entreprises et peut facilement mettre en relation une entreprise avec une autre. Comme les entreprises se trouvent toutes à proximité et se connaissent bien, elles se contactent directement et vont récupérer les palettes dont elles ont besoin.